Foire aux questions

aide présentation générale

Vous vous interrogez sur Dash ? Vous voulez en savoir plus sur les cryptomonnaies ? Notre foire aux questions est faite pour vous ! (Dernière mise à jour : 11 février 2021.)

Pour débuter

Dash est une cryptomonnaie créée en 2014. C'est donc une monnaie électronique, publique, décentralisée et insaisissable. Dash vous permet d'être votre propre banque et de gérer vos finances en toute autonomie. Son objectif est d'améliorer la liberté financière de chacun.

Dash est une version améliorée de Bitcoin, la première crytomonnaie créée en 2009 par Satoshi Nakamoto. Dash hérite du meilleur de Bitcoin, notamment en termes de sécurité prouvée des transactions. Mais Dash résout aussi la plupart des problèmes rencontrés par Bitcoin, notamment la lenteur et le coût élevé des transactions Bitcoin et sa difficulté d'utilisation. Dash propose par défaut des transactions instantanées à frais très bas.

Le but de Dash est d'être de l'argent liquide numérique (digital cash), c'est-à-dire une monnaie permettant une utilisation simple au quotidien, même pour de petits achats, tout en pouvant aussi être un investissement de long terme — le tout en préservant la vie privée et l'autonomie financière de l'utilisateur.

Quelles sont les principales différences avec Bitcoin ?

  • Une transaction Bitcoin a des frais élevés, ce qui rend difficile de payer de petites sommes.
  • Une transaction Bitcoin est lente (minimum 10 minutes, parfois plusieurs heures ou plusieurs jours), ce qui rend impossible de l'utiliser dans la vie quotidienne.
  • Une transaction Bitcoin peut révéler au destinataire quel est le total de bitcoins possédés par l'expéditeur.
  • Une transaction Bitcoin n'est pas très simple à exécuter, notamment parce qu'elle implique la manipulation d'adresses cryptographiques complexes (1xEfhSnnaA5jsAXdJAhdxN6sa …) plutôt que de simples noms d'utilisateur (PrénomNom).

Certaines cryptomonnaies apportent une solution à l'un ou l'autre de ces problèmes. Dash est une cryptomonnaie visant à résoudre l'ensemble de ces problèmes. Dash permet notamment des transactions très économiques, très rapides et qui peuvent être retransmises dès leur réception dans le monde entier. Pour en savoir plus, consultez ce tableau de comparaison.

Avantages :

  • Vos dashs sont insaisissables. Vous pouvez devenir votre propre banque. Si vous suivez quelques conseils élémentaires de sécurité, absolument personne ne peut mettre la main sur vos fonds.
  • Vous pouvez envoyer vos dashs partout dans le monde : c'est instantané et les frais sont très bas (quelques centimes, voire moins, quel que soit le montant de la transaction).
  • De nombreux vendeurs et services acceptent les paiements en dashs, la plupart sur Internet, mais aussi dans la vie réelle.
  • Vos dashs ne sont pas soumis aux politiques monétaires inflationnistes décidées par les États ou les banques centrales. Le nombre total de dashs qui seront créés au fil des années a été fixé dès le départ.
  • Vos dashs peuvent contribuer à générer un revenu si vous devenez opérateur de masternode (voir plus bas).

Inconvénients :

  • Dash vise à être le plus simple possible. Cependant, la liberté suppose la responsabilité : il faut apprendre certains gestes de base pour assurer votre indépendance crypto-financière, pour sécuriser vos fonds et en être le seul propriétaire. La communauté Dash est prête à vous aider !
  • Le cours des cryptomonnaies est très volatile par rapport à l'euro. Un détenteur de cryptomonnaie doit être prêt à de fortes baisses ou hausses du cours. Comme en bourse traditionnelle, n'investissez que ce que vous êtes prêts à perdre ! Cependant, sur le long terme, l'euro et le dollar se sont fortement dépréciés par rapport au dash. Le graphique ci-dessous représente la chute du cours du dollar face au dash, de janvier 2014 à janvier 2021 :

Jusqu'ici, Dash a été un excellent investissement de long terme, même en tenant compte du marché baissier des cryptomonnaies entre 2018 et 2020. Mais bien entendu, comme sur tout marché, les risques sont réels et doivent être appréciés en fonction de la durée de l'investissement.

Dash Platform (anciennement connue sous le nom d'Evolution) est un projet de long terme du réseau Dash, annoncé en 2015. Son lancement public est prévu pour 2021, après des années de développement continu malgré la baisse du marché crypto. Une version publique de test est déjà accessible depuis décembre 2020.

Dash Platform vise à une simplification radicale de l'utilisation de la cryptomonnaie, notamment en faisant disparaître les adresses cryptographiques complexes (XEfhSnnaA5jsAXdJAhdxN6sa …) et en s'appuyant plutôt sur des identifiants de type PrénomNom.

Il s'agit de rendre la cryptomonnaie aussi simple d'utilisation que PayPal ou que d'autres services bien connus du grand public. Le lancement public de Dash Platform sera bien sûr annoncé ici même. Surveillez ce site !

Vous pouvez commencer par ouvrir un portefeuille. Et la communauté Dash est prête à répondre à vos questions !

Sécurité et vie privée

Comme celui des monnaies traditionnelles, le monde des cryptomonnaies comporte un certain nombre d'escroqueries. Quelques règles simples permettent de vous en préserver :

  • Téléchargez toujours vos portefeuilles logiciels Dash depuis le site officiel.
  • Soyez toujours prudent(e) si vous débutez dans les cryptomonnaies. Commencez par ne manipuler que de petites sommes. N'oubliez pas que vous êtes seul(e) responsable de vos fonds : la liberté suppose la responsabilité.
  • N'hésitez jamais à consulter la communauté Dash.

Dash est un réseau décentralisé, qui n'appartient à personne en particulier. Tout le monde peut décider d'en faire partie :

  • soit bénévolement : implication dans la communauté, etc. ;
  • soit en mettant un place un masternode (voir plus bas) ;
  • soit en étant rémunéré directement par le réseau : en soumettant au vote une proposition budgétaire, pour voir son projet financé par le réseau (voir plus bas).

Le réseau Dash est depuis 2015 la toute première organisation autonome décentralisée (D.A.O.) fonctionnelle. Cette structure unique au monde a notamment permis à Dash de résister à “l'hiver cryptomonétaire” (chute des cours entre 2018 et 2020) et à continuer à rémunérer pour son développement une équipe professionnelle, des programmeurs informatiques et d'autres prestataires de services.

Il n'existe donc pas de “P.D.G. de Dash”, ni de “directeur” ou de “représentant officiel” de Dash. La D.A.O., par le vote mensuel des opérateurs de masternodes (voir plus bas), décide de financer ou non des individus ou des entités qui s'engagent à développer le réseau Dash.

Historiquement, la principale entité de développement du réseau Dash est une entreprise américaine, Dash Core Group, actuellement dirigée par Ryan Taylor et employant des dizaines de collaborateurs. Cependant, Dash Core Group n'est pas Dash : elle est au service du réseau décentralisé Dash, lequel continue à n'avoir aucune autorité centrale, sinon ses milliers d'investisseurs dans le monde. Dash Core Group et Ryan Taylor sont aisément révocables par un vote du réseau si leur travail ne donne plus satisfaction aux investisseurs Dash. Ceux-ci pourront alors choisir une ou plusieurs autres équipes professionnelles pour le développement de Dash.

La cryptomonnaie Monero a pour fonction unique de masquer les transactions sur son réseau, en utilisant une technologie de chiffrage.

Dash a de nombreuses fonctions, parmi lesquelles une fonction facultative (PrivateSend) qui permet non pas de chiffrer toutes les transactions, mais d'assurer l'intraçabilité d'une transaction donnée par celui qui la reçoit. Par exemple, si vous payez un commerçant en dashs avec la fonction PrivateSend, il ne pourra pas en déduire le montant des dashs que vous détenez chez vous.

Quand Dash a été lancé en 2014, sa seule fonction était alors PrivateSend. Cela a conduit certains observateurs à lui coller l'étiquette de “monnaie pour la confidentialité” (privacy coin). Depuis, Dash s'est beaucoup diversifié : la confidentialité n'est devenue qu'une fonction parmi beaucoup d'autres (transactions instantanées, frais très bas, etc.). De fait, la fonction PrivateSend n'a été utilisée que sur 0,5% des transactions Dash en 2020.

À noter cependant que la fonction PrivateSend n'a jamais été “craquée” : personne n'a jamais prouvé qu'on pouvait remonter à la source d'une transaction PrivateSend (malgré des récompenses offertes pour cela au fil des années). Quand l'utilisateur choisit d'activer PrivateSend, il bénéficie d'une confidentialité fiable pour une utilisation dans la vie de tous les jours.

Masternodes et système budgétaire

Oui. Mais il ne s'agit pas d'un système d'intérêts passifs, comme sur un compte d'épargne. Il s'agit d'un revenu actif, similaire à celui de l'activité de “minage” de cryptomonnaie. Les deux conditions sont les suivantes :

  • détenir un capital de 1000 dashs (cette caution de sûreté permet d'écarter les acteurs malveillants du réseau Dash) ;
  • mettre en place sur Internet un serveur du réseau Dash nommé masternode (“nœud-maître”) qui fournira des services au réseau Dash.

En contrepartie de cet investissement et de ces services, l'opérateur d'un masternode est rémunéré en dashs et il obtient un droit de vote mensuel sur la destination d'une partie des fonds Dash générés par le réseau. En effet, 10% des fonds sont consacrés tous les mois à rétribuer les programmeurs informatiques et d'autres candidats au développement du réseau Dash.

Une façon alternative d'être rétribué par le réseau Dash est donc d'être porteur d'une proposition budgétaire. Dans ce cas, votre candidature vous coûtera 5 dashs seulement (voir plus bas).

Tout est expliqué pas à pas et en français 🇫🇷 dans la documentation officielle.

Comme dans Bitcoin et d'autres cryptomonnaies, le “minage” sur le réseau Dash génère de nouveaux fonds, selon un schéma d'émission monétaire connu à l'avance.

Dash a la particularité, tous les mois, d'allouer 10% des fonds créés à un fonds dédié au développement du réseau. Ce fonds est nommé “Trésor” (Treasury) ou “système budgétaire”. Les opérateurs de masternode (voir plus haut) votent chaque mois sur la distribution de ces fonds aux candidats ayant soumis une proposition budgétaire.

Tout le monde peut soumettre une proposition budgétaire au réseau Dash. Il suffit de s'acquitter de 5 dashs (frais de sûreté pour écarter les propositions fantaisistes ou malveillantes, et qui sont en général remboursés si votre proposition est adoptée et financée). Tous les renseignements pour réussir votre proposition budgétaire sont disponibles en français 🇫🇷 dans la documentation officielle.

Questions expertes

Depuis l'été 2018, l'entreprise américaine Dash Core Group (Dash Core Inc.), principale entité de développement de Dash, est devenue la propriété légale du réseau décentralisé Dash par l'intermédiaire d'un trust établi en Nouvelle-Zélande, le Dash DAO Irrevocable Trust, dont l'objet juridique officiel est de préserver les intérêts du réseau même s'il est constitué d'investisseurs anonymes et en évolution constante (les détenteurs de dashs et opérateurs de masternode).

Cette situation est unique au monde : un réseau décentralisé, sans autorité centrale et formé de milliers d'investisseurs anonymes et toujours changeants, est légalement propriétaire d'une entreprise traditionnelle, laquelle se trouve donc entièrement à son service et peut être révoquée à tout moment.

Cette architecture juridique est très différente de celle de la majorité des autres cryptomonnaies, notamment Bitcoin, où un nombre limité d'entreprises ou d'individus contrôlent de fait des éléments clés de leur réseau respectif. Le réseau décentralisé Dash est la toute première cryptomonnaie au monde qui a la propriété de ses équipes de développement, et non l'inverse.

Dans la lignée du Dash Irrevocable Trust (voir ci-dessus), le réseau Dash s'est également doté en 2019 d'un fonds d'investissement, la Dash Investment Foundation. Il s'agit là aussi d'une première mondiale. Le réseau décentralisé Dash est ainsi capable d'investir dans des entreprises, d'acquérir des actifs et de distribuer les éventuels profits à tous les participants du réseau.

Le secteur cryptomonétaire est très concurrentiel : l'avenir de la monnaie électronique est très disputé, de grosses sommes sont en jeu sur le marché, et même le “vieux roi” Bitcoin est régulièrement critiqué et attaqué. Mais il y a des attaques justes… et des attaques injustes.

Par le passé, certaines cryptomonnaies concurrentes (ou plutôt : leurs détenteurs…) ont attaqué Dash sur un incident technique ancien, dit instaminage ou instamine, survenu au lancement de Dash début 2014. Cet incident technique a conduit à une émission initiale monétaire trop élevé par rapport à ce qui était prévu. Quelques remarques sur cet incident :

  • À ses débuts, Dash n'était pas un fork de Bitcoin mais de la cryptomonnaie Litecoin. C'est dans le code-source de Litecoin que se trouvait le bug responsable de l'instaminage. La monnaie Litecoin elle-même a connu un instaminage dû au même bug, comme l'a reconnu tardivement son fondateur Charlie Lee en juin 2019. Le fondateur de Dash en 2014, Evan Duffield, ignorait la présence de ce bug et a utilisé en bonne foi le code-source de Litecoin.
  • Les accusateurs qui parlent de préminage ou premine pour Dash, c'est-à-dire d'un minage avant le lancement officiel de la monnaie, ne savent pas de quoi ils parlent. Dash n'a connu aucun préminage (contrairement à Ethereum, par exemple, qui est aujourd'hui une cryptomonnaie largement reconnue). L'incident qu'a subi Dash était un instaminage, ou fastminage, c'est-à-dire un minage plus rapide que prévu après le lancement public.
  • Les fondateurs de Dash n'ont absolument pas cherché à cacher cet incident. Tout a été public dès le début, comme en témoignent par exemple les remarques du fondateur Evan Duffield dans un message public de mars 2014 et un communiqué explicite publié depuis 2014 dans la documentation officielle.
  • Ce débat n'a plus grand sens en 2021. Sept ans après l'incident, Dash a eu toute une histoire d'innovations importantes et variées, et ses investisseurs ont eu le temps, eux aussi, de se renouveler en profondeur. Si Dash était une escroquerie, comment pourrait-on expliquer que Dash existe encore aujourd'hui ? Comment pourrait-on expliquer que l'équipe de développement “historique” (Dash Core Group, et notamment son directeur Ryan Taylor) soit encore là sept ans après ? Si ces gens-là étaient des escrocs, ils auraient eu le temps de quitter cent fois le navire Dash, notamment au cours de la “bulle crypto” de 2017. Bref, s'ils étaient des escrocs, ce serait les escrocs les moins doués de la planète…

Cette accusation d'instaminage et un certain nombre d'autres attaques malhonnêtes contre Dash sont détaillées et démontées ici et , avec des sources précises pour réfuter chaque point. Ce sont des lectures assez ennuyeuses sur une affaire désormais obsolète, mais ces lectures seront sans doute nécessaires à certains nouveaux-venus aux interrogations légitimes. On peut aussi lire en français les remarques de H16 à ce sujet dans son excellent dossier.

N'hésitez pas à nous contacter pour poser d'autres questions. Vos suggestions sont bienvenues.

Article précédent Article suivant