Construire des dApps sur Dash : un entretien avec “Readme”

articles de fond à la une développeurs

Dans cet entretien paru sur Hackernoon le 8 janvier 2021, le développeur “Readme” s'entretient avec Kirill à propos de Dash Platform, l'évolution logicielle majeure de Dash prévue pour 2021.

Comment Dash Platform peut-elle s'intégrer au très populaire jeu Minecraft ? Comment Dash s'apprête-t-il à réunir le meilleur de Bitcoin et d'Ethereum ? Un article approfondi et passionnant, en traduction exclusive 🇫🇷 sur Dash France !


Dash vient de sortir la très attendue Dash Platform sur son réseau de test, ce qui a suscité un intérêt fort chez beaucoup de développeurs, cependant que la sortie sur le réseau principal est prévue pour 2021.

Selon la documentation officielle, « Dash Platform est une pile technologique permettant de bâtir des applications décentralisées sur le réseau Dash. Les deux éléments principaux de son architecture, Drive et DAPI, transforment le réseau pair-à-pair Dash en un nuage que les développeurs peuvent intégrer à leurs applications. »

Pour informer les utilisateurs et les aider à mieux comprendre le projet, Dash a récemment publié une série de vidéos sur Youtube, présentées par Amanda B. Johnson, qui expliquent simplement les quatre éléments clés de Dash Platform : Dash Drive, DAPI (l'API décentralisée), les noms d'utilisateurs via DPNS (Dash Platform Name Service) et le protocole Dash Platform (DPP). Les vidéos mentionnent que la DAPI de Dash Platform sera la toute première API HTTP décentralisée au monde.

Dash Platform est actuellement en phase de test public, avec une communauté croissante de développeurs qui explorent, construisent et testent le réseau pour découvrir tout ce qu'il rend possible.

Pour en savoir plus, nous avons obtenu une interview exclusive avec un développeur Dash très actif, connu sous le pseudonyme “Readme”, dans le but d'avoir des renseignements de première main sur Dash Platform, le grand projet de Dash.

Pourquoi as-tu choisi de bâtir des applications sur Dash Platform, et pas sur une autre blockchain ?

Je suis très intéressé par Web3, l'Internet des Objets, le Big Data et la question de leur monétisation pour les individus. L'avantage de Dash Platform est que les développeurs peuvent tout de suite se mettre à coder en Javascript et utiliser la blockchain et son API décentralisée (DAPI) pour l'authentification, l'interaction entre comptes, le stockage de métadonnées et l'exploration. Au-dessus de tout ça, les noms d'utilisateur permettent une grande simplicité d'emploi, à la fois pour les utilisateurs et les développeurs. Ce qui est particulièrement intéressant, du point de vue d'un développeur, c'est l'approche orientée “données” des contrats de données (data contracts) pour définir un schéma de données sur chaîne. Je vois un potentiel énorme dans cette approche, parce qu'il existe sans aucun doute un besoin en métadonnées décentralisées dans Web3. Également, l'engagement du réseau Dash à maintenir des frais de transaction très bas m'a convaincu de développer sur Dash Platform, parce que cet aspect est important en vue de l'adoption de masse.

Sur quel projet de développement travailles-tu en ce moment ?

Ça m'a pris un certain temps d'explorer toutes les possibilités de cette nouvelle approche orientée données. Puis j'ai choisi un thème que tout le monde connaît — les jetons non fongibles (non fungible tokens, NFT) — et je l'ai combiné avec un jeu que tout le monde adore : Minecraft. Donc, je travaille sur des jetons non fongibles qui stockent les structures Minecraft, également appelées schematics. J'ai nommé le projet « Dashcraft ». C'est le genre de structures qu'on peut créer avec différents blocs à l'intérieur du jeu — il existe un mode de jeu de construction pure, le mode créatif, pour ça. Donc c'est comme des Lego, on peut bâtir ce qu'on veut, et personnellement j'aime le pixel art et les structures abstraites. Il y a une différence avec l'intégration annoncée Enjin-Minecraft : eux stockeront des éléments du jeu sur la blockchain, tels que des armes ou des armures. Les structures bâties stockées dans Dashcraft ont plus de rapport avec l'utilitaire et l'artisanat, et elles peuvent être créées par n'importe qui. La seule contrainte que j'ai définie sur les NFT Minecraft est que chacun doit être unique, donc vous ne pouvez pas soumettre une copie parfaite sur la blockchain. Le projet se découpe en trois parties :

  • Minecraft Server Plugin, qui permet à l'utilisateur de se connecter avec son nom d'utilisateur Dash dans le jeu Minecraft, de sélectionner sa structure, son pixel art, ce qu'il a construit, de créer un NFT à partir de ça et de le soumettre à la blockchain par un contrat de données NFT.
  • Minecraft Creative Server, avec des plugins courants pour construire, et le plugin Dashcraft installé.
  • Minecraft NFT Explorer, pour voir sur la blockchain les structures, leur date de création et le nom d'utilisateur Dash associé, avec un simple navigateur web.

L'authentification et la soumission de données sont faits via un simple portefeuille sur navigateur, que je suis également en train de développer. Ça comporte une variante du service de notifications push qui est implémentée sur Dash Platform, pour communiquer entre le jeu Minecraft et le portefeuille sur navigateur. Le projet Dashcraft a été terminé récemment et sera disponible très bientôt sur le réseau de test.

Est-ce que tu prévois que d'autres applications de jeu intégreront les fonctionnalités de Dash Platform ?

Oui, la possibilité de manipuler très simplement des comptes de paiement au moyen de l'API décentralisée, les noms d'utilisateur et les frais très bas de Dash représentent une architecture géniale pour développer des achats internes à l'application, des récompenses et des paris. Il y a une tendance croissante à stocker des éléments de jeu sur la blockchain, et maintenant, avec les contrats de données, tout coïncide parfaitement et il s'agit d'une technologie très adaptée aux développeurs de jeux qui veulent intégrer des fonctionnalités blockchain. Pour les paramètres de connexion, les développeurs de jeux peuvent utiliser les identités sur blockchain, via les noms d'utilisateur qui permettent aux utilisateurs d'accéder partout à leur profil, à leur solde, à leur liste de contacts, etc. En plus, les règlements instantanés et la possibilité de retransmettre instantanément l'argent reçu sont la solution à un problème majeur pour les développeurs de jeux.

Est-ce que tu développes d'autres choses sur Dash Platform ?

J'ai commencé à développer un standard de jeton orienté données. C'est encore en phase de pré-développement mais c'est un sujet de recherche très intéressant. Seules les variables de jeton et les transitions seront stockées sur chaîne, dans un contrat de données spécifique au jeton. La validation effective du solde est faite hors chaîne. Ça permet le développement de jetons simples ou complexes avec n'importe quel langage de programmation, et ça a l'avantage de pouvoir monter en puissance en gardant des frais bas, en comparaison avec les jetons qui calculent tout sur chaîne.

Quelle différence y a-t-il entre bâtir des applications sur Dash Platform et sur Ethereum ?

Ethereum est souvent qualifié d'« ordinateur mondial », parce que les processus de calcul ont lieu entièrement sur les nœuds du réseau. C'est une distinction clé entre Dash Platform et Ethereum, au moins dans sa première itération. Le calcul intense des dApps sur Dash Platform a lieu sur le client ou côté serveur. Dash Platform vise à fournir aux développeurs une architecture pour des dApps Web3 et des paiements via la DAPI (API décentralisée) afin de simplifier la création et la gestion de comptes. Cela est rendu possible par l'activation des noms d'utilisateur pour l'authentification et la soumission de données. En plus, Dash Platform propose la fonctionnalité des contrats de données, qui sont comme des bases de données décentralisées. Un avantage majeur de développer sur Dash Platform est qu'un nom d'utilisateur unique agit comme un login décentralisé pour accéder à un nombre illimité d'applications, tout en permettant de garder un contrôle complet sur vos données.

Y a-t-il d'autres projets excitants de développement communautaire sur Dash Platform que tu voudrais signaler ?

Dans une vidéo récente faite par des développeurs de la communauté Dash Platform, quatre dApps différentes ont fait l'objet de démos1 : un portefeuille basique avec noms d'utilisateur nommé EvoWallet, une alternative à Twitter nommée Jembe, une application de point de vente pour vendeurs nommée Checkout, et un système de back-end pour vendeurs nommée InStore. Ces dApps sont fonctionnelle et peuvent être testées sur le réseau de test. Elles démontrent le potentiel d'un écosystème de dApps intégrées, rendu possible par un mécanisme de login unique et décentralisé.

On travaille aussi sur une intégration d'Ethereum pour le stockage de données et on explore diverses solutions Oracle pour communiquer entre les deux blockchains. Il y a aussi une équipe qui travaille sur une bibliothèque logicielle de messagerie privée, basée sur le protocole populaire de Signal, qui stocke ses données (chiffrées) sur Dash Platform. En plus de tout ça, un de nos développeurs travaille sur une bibliothèque logicielle Javascript d'Atomic Swaps, et il y a aussi ici et là une recherche très active sur différents sujets tels que le calcul vérifiable, la gouvernance ou la confidentialité.

Comment d'autres développeurs blockchain peuvent-ils rejoindre la communauté de développeurs Dash ?

Il existe un mécanisme de récompenses en continu pour attirer les nouveaux développeurs. On a aussi un Discord pour développeurs très actif, avec plein d'exemples de code et de documentation.

Ressources pour développeurs :

J'encourage les développeurs de tous les horizons à rejoindre notre communauté en pleine ébullition, vous pouvez gagner des récompenses pour le développement de dApps sur Dash Platform sur Dash Incubator, ou en savoir plus sur le projet sur la page développeurs de Dash.org.

Est-ce que tu constates un intérêt croissant des développeurs blockchain qui explorent Dash Platform ?

Notre communauté de développeurs s'agrandit semaine après semaine, et c'est quelque chose dont rêvent d'autres cryptomonnaies. Dash Platform représente vraiment un nouveau paradigme pour la programmation blockchain. Dash Platform demande un peu de temps pour être comprise, mais elle a un potentiel énorme. Il y a déjà des projets incroyables qui n'ont pas encore été exposés au public, et tout ça avec de simples contrats de données et de simples portefeuilles Javascript. Quand Dash Core Group commencera à ajouter des fonctions avancées pour les développeurs de dApps… les choses vont devenir vraiment dingues !


Le meilleur des deux mondes ?

Les deux projets blockchain principaux, Bitcoin et Ethereum, couvrent deux cas d'utilisation très différents sur le marché. Bitcoin est adopté en tant qu'“or digital”, tandis qu'Ethereum est une plateforme où les développeurs peuvent bâtir des dApps sur blockchain qui tournent sur le réseau. Cependant, ce que Bitcoin et Ethereum ont en commun, c'est que tous les deux subissent actuellement des frais de transaction très élevés et une congestion de leur réseau. C'est là que Dash excelle vraiment, et devrait attirer l'attention dans les deux camps, tant son réseau décentralisé est une solution optimisée et déjà prête à changer d'échelle, composée de serveurs distribués puissants et motivés, qui rendent possibles les fonctionnalités avancées de Dash. L'infrastructure hautement performante, à deux niveaux, du réseau de masternodes Dash est active en continu depuis 2015. C'est là l'ingrédient secret de Dash, qui le rend capable d'atteindre des niveaux de transactions égaux à ceux de PayPal, tout en assurant des règlements instantanés et en conservant des frais de transaction au-dessous d'un centime.

On a déjà vu que le projet Zaigar, basé sur Ethereum à l'origine, est passé d'Ethereum à Dash et a enterré son propre jeton natif ERC-20 (ZAI) en faveur de Dash, ce qui leur a permis d'économiser des milliers de dollars en frais de transaction chaque mois. Est-ce que ce sera le premier cas d'une longue série ? La plateforme d'eSports ReadyRaider a également choisi d'établir un partenariat avec Dash pour ses abonnements, les achats d'objets internes aux jeux avec les autres joueurs, les pourboires, et les droits d'entrée des tournois.

Est-ce que Dash Platform peut rivaliser avec Ethereum en utilité et en fonctionnalmité, avec ses contrats de données, ses noms d'utilisateur, son API décentralisée et son stockage sur blockchain ? De cet entretien, on peut déduire que son succès dépendra surtout de sa capacité à continuer à attirer des développeurs comme “Readme” pour bâtir des dApps sur sa plateforme.

La masse monétaire de Dash en circulation est de seulement 9,8 millions de pièces. C'est une monnaie incroyablement rare, même relativement à Bitcoin, avec une très faible quantité disponible sur les plateformes de change, 4,8 millions étant alloués aux masternodes Dash qui bénéficient actuellement d'un retour annuel de 6% en contrepartie de leurs services.

Est-ce que Dash est un géant endormi ? Beaucoup d'amateurs de cryptomonnaie attendent avec enthousiasme que l'altseason démarre, maintenant que Bitcoin a battu ses précédents records. Dash est actuellement 93% en dessous de son record absolu de décembre 2017. Cependant, ses fondamentaux en tant que projet n'ont jamais été aussi forts qu'aujourd'hui. L'activité du réseau Dash, son développement, son utilité, ses cas d'utilisation et son acceptation globale ont augmenté drastiquement depuis 2017.

La toute première application décentralisée qui paraîtra sur Dash Platform sera le portefeuille logiciel officiel DashPay, qui proposera des paiements au moyen de simples noms d'utilisateur. Le programme alpha DashPay est ouvert aux utilisateurs qui veulent enregistrer un nom d'utilisateur sur blockchain, tester l'expérience utilisateur et l'interface, et bénéficier d'un avant-goût exclusif des dernières versions de travail de DashPay. Les nouveaux utilisateurs sont encouragés à tout tester, à envoyer leurs remarques et à communiquer avec d'autres utilisateurs alpha sur les réseaux de développement de Dash.

Avec les améliorations prévues de Dash Platform et l'impressionnante activité sur chaîne du réseau, il est évident que Dash sera à l'avenir bien plus qu'une cryptomonnaie de paiement.


  1. N.B. : les adresses données dans cet article sont temporaires et peuvent changer, ces applications étant en cours de développement actif. 

Article précédent