Mise en avant

Bienvenue sur Dash France !

Bienvenue sur Dash France, le site en français consacré à la monnaie numérique Dash et destiné à tous les publics. Le site a ouvert au tout début 2017 et est encore en construction. De nouveaux contenus sont ajoutés régulièrement. Restez connectés par flux RSS ou Twitter !

Les monnaies numériques (Dash, Bitcoin…) sont nouvelles pour vous ? Partez sans tarder à la découverte de Dash.

Comment travailler pour plus de mille patrons ? La réponse d’Amanda B. Johnson

Dash DAODepuis bientôt un an, Amanda B. Johnson et son acolyte Pete Eyre sont employés par le réseau Dash pour assurer une part importante de sa communication. Leur travail se traduit par un nombre important de vidéos, notamment la double vidéo hebdomadaire « Dash Detailed », mais aussi par des articles, interviews, interventions lors de conférences, etc. Dans un récent article, Amanda Johnson explique ce qu’est travailler pour un réseau décentralisé, c’est-à-dire, selon ses termes, avoir « plus de mille patrons ». Comment est-on recruté et comment est-on payé par le réseau Dash ? Cet article est traduit ci-dessous par Dash France, à l’attention du public francophone.


Certaines personnes croient qu’un travailleur indépendant est son “propre patron”, qu’il n’est redevable à personne sauf à lui-même, et que, d’une certaine façon, l’argent n’a qu’à rentrer, tout simplement.

Ayant travaillé comme serveuse, blogueuse SEO, animatrice de fêtes d’enfants, voiturière, figurante à Hollywood et plus d’une douzaine d’autres emplois, je peux garantir qu’il n’existe rien de tel qu’“être son propre patron”. Du moment que vous êtes payé pour faire quelque chose, devinez quoi ? vous avez un patron. La question est plutôt : combien de patrons avez-vous ?

Continuer la lecture de « Comment travailler pour plus de mille patrons ? La réponse d’Amanda B. Johnson »

« Dash Detailed » du 19 avril 2017 : tout savoir du fonctionnement de PrivateSend “sous le capot” !

Reprenant le principe de l’excellente série « Dash School » (hautement conseillée à tous les débutants), Amanda B. Johnson enfile à nouveau le costume d’institutrice et retrouve son bon vieux tableau blanc, pour notre plus grand plaisir pédagogique ! (Ou devons-nous plutôt dire pédagogeek ?…)

Cette fois-ci, la leçon est ardue et le sujet particulièrement technique : il s’agit de savoir comment fonctionne PrivateSend, la fonctionnalité unique offerte par Dash pour anonymiser et décourager le traçage des transactions.

Que l’on s’intéresse ou non aux tenants et aboutissants de cette fonctionnalité, il faut savoir qu’avec Evolution, la mise à jour majeure de Dash attendue pour l’année prochaine, PrivateSend pourra être utilisé automatiquement et de manière transparente par tout un chacun !

Voici la vidéo, avec sous-titres français établis par Dash France. Bon visionnage !

Cette vidéo et beaucoup d’autres, toutes sous-titrées en français, sont disponibles dans notre riche section Vidéos.

« Dash Detailed » du 5 avril 2017 : « Dash rencontre, Dash recrute ! »

Dans ce nouvel épisode de « Dash Detailed », retrouvez la fidèle Amanda B. Johnson pour un compte rendu complet de l’actualité Dash récente. Depuis le succès de la première rencontre “Dash Open House” en Arizona jusqu’au recrutement de programmeurs, en passant par toutes les initiatives surgies dans l’écosystème Dash, voici toute l’actualité en neuf minutes, sous-titrées en français par Dash France. Bon visionnage !

Cette vidéo et beaucoup d’autres, toutes sous-titrées en français, sont disponibles dans notre section Vidéos.

Le réseau des masternodes Dash : une réponse aux critiques, par Eric Sammons

DashBrainLe très fécond Eric Sammons a publié le 21 mars un nouvel article de fond, cette fois destiné à répondre aux différentes critiques sur ce qui fait l’originalité de Dash : le masternode. Le réseau des masternodes, ou nœuds-maîtres, est en effet une invention et une spécificité de Dash : un réseau de serveurs rendant possible des fonctionnalités avancées, inenvisageables avec Bitcoin. N’importe qui peut mettre en place un masternode et être rétribué pour cela.

Entièrement traduit par Dash France pour le public francophone, cet article peut se lire en suivant ce lien !

Bientôt un distributeur Dash à Lyon ?

Un des points forts de Dash est de permettre à chacun de demander le financement d’une action en faveur de Dash. Chacun peut soumettre une proposition à la communauté des opérateurs de masternode : ceux-ci s’expriment par vote décentralisé et sécurisé, puis, si le projet est adopté, le proposeur se voit automatiquement financé par le réseau, par paiement direct depuis la blockchain.

Christopher FelixChristopher Felix, un Américain installé en France, a décidé avec son épouse de solliciter les voix des masternodes en leur soumettant la toute première proposition budgétaire en rapport avec la France : installer un distributeur Dash au cœur de Lyon. Il s’agit d’un bon exemple du type d’engagement entrepreneurial que peut susciter Dash à sa manière unique, décentralisée et auto-financée.

Voici la traduction intégrale en français de la proposition de Christopher Felix, pour lequel le vote sera clos dans une quinzaine de jours :

Continuer la lecture de « Bientôt un distributeur Dash à Lyon ? »

La communication de Dash, une histoire de communauté

illustration : © CoinTelegraphLe modèle d’auto-financement de Dash est une de ses forces et de ses grandes originalités. Dans un article paru tout récemment dans le CoinTelegraph, Joël Valenzuela explique et analyse en quoi ce système vertueux permet à Dash de faire fructifier intelligemment sa communication. C’est l’occasion de donner la parole sur ce sujet à des acteurs très actifs de la communauté, tels qu’Amanda B. Johnson et Tao of Satoshi, rapidement rencontrés dès lors qu’on s’intéresse à Dash…

Pour lire ce nouvel article de fond traduit en français par Dash France, il suffit de suivre ce lien !

Bitcoin ou Dash : qui touchera le grand public en premier ?

Huit ans déjà depuis la naissance de Bitcoin ! Si la première des cryptomonnaies pèse aujourd’hui plus de vingt milliards de dollars, elle n’a toujours pas réussi à se frayer un chemin vers le grand public. Trop compliquée, trop technique, trop déroutante… Autant d’embûches qui découragent son utilisation par le plus grand nombre et votre grand-mère. (D’ailleurs, vingt milliards de dollars, est-ce vraiment tant que ça ?)

Et si, paradoxalement, ce n’était pas Bitcoin qui devait remplir les promesses de Bitcoin ? Et si c’était Dash qui concrétisait la vision originelle de Satoshi Nakamoto ? Cette question, nombreux sont ceux qui se la posent désormais, confrontés à la quasi-paralysie de la communauté Bitcoin, dépourvue de tout système de gouvernance digne de ce nom.

Le bloggeur Kurt Robinson, du site The Paradise Paradox, a sa petite idée sur tout cela — une idée qu’il a mise en vidéo. La voici, sous-titrée en français par Dash France. Bon visionnage !

Cette vidéo et beaucoup d’autres, toutes sous-titrées en français, sont disponibles dans notre section Vidéos.

Une évaluation honnête de Dash, par Eric Sammons

Fair-unfairExplosion du cours de Dash, puis correction en ce moment même : l’heure est idéale pour découvrir les interrogations d’Eric Sammons sur l’avenir de Dash.

Dans un article publié le 3 mars, l’essayiste fait part de son analyse personnelle des forces et faiblesses de Dash. Ce texte vient s’ajouter aux articles de fond traduits par Dash France, à l’attention des lecteurs francophones. Pour le lire, il suffit de suivre ce lien !

Dash début 2017 : réévaluation tardive ou bulle ?

Cours du dash au 1er mars 2017 (WorldCoinIndex.com).
Cours du dash au 1er mars 2017 (WorldCoinIndex.com).

L’actualité Dash est dominée depuis quelques semaines par l’explosion du cours, qui a atteint aujourd’hui 40 dollars sur certaines plateformes d’échange. En une poignée de jours, Dash a successivement délogé Monero, Litecoin puis Ripple dans le classement des cryptomonnaies par capitalisation, pour venir s’installer directement à la troisième place.

Cette hausse quasi parabolique est confortée par les énormes volumes d’échange : leurs sommets, synchrones avec les pics du cours, laissent supposer qu’il ne s’agit pas tant d’une manipulation des marchés, ou d’une pure fièvre spéculatrice, que d’un mouvement de fond. Selon certains commentateurs, Dash serait en train de retrouver son cours “naturel”. La cryptomonnaie serait brutalement réévaluée par le marché, à la lumière de ses caractéristiques et de ses ambitions : détrôner le roi Bitcoin. Des investisseurs historiques dans Bitcoin, comme Roger Ver, auraient commencé à diversifier leurs portefeuilles, conscients des impasses de Bitcoin notamment en termes de gouvernance.

Bien entendu, chacun prévoit une correction dans les jours à venir, qui préluderait à une saine consolidation à un cours inférieur — voire à la révélation que tout ceci n’était qu’une bulle. En attendant, les jours passent et la correction ne vient pas (encore…). Incrédules, on ne peut que constater l’incroyable (mais un incroyable prévu par beaucoup des investisseurs de long terme) : Dash, qui valait moins de 2 dollars à l’automne 2015, se négocie aujourd’hui à 40 dollars, alors même que la mise à jour majeure, Evolution, n’est prévue que pour la fin 2017. Que pourra-t-il bien se passer d’ici là ?